Catégorie : Hauts

Un petit cocktail?

Attention l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Si j’apparais en double sur la photo ci-dessous il faut se poser quelques questions…

Bon ok j’ai un peu triché. Il faut dire qu’au départ j’avais cousu mais 2 tops pour le concours Thread and needle, « les 2 font la paire » mais nous n’avons pas eu le temps de faire les photos à temps avec mon très cher photographe. J’aimais bien l’idée de la vision double alors j’ai quand même fait le montage photo.

Le tissu est un coupon de viscose fluide trouvé sur le site italien Supercut. Je craignais qu’il soit un peu compliqué à coudre et qu’il nécessite un amidonnage mais il a suffisamment de tenue et a été finalement relativement facile à travailler. J’ai longuement cherché un patron adapté à ce tissu et c’est finalement 2 patrons que j’ai trouvé sur le site lekala.

Le premier est le modele 4286:

IMG_2469

Je n’ai absolument pas cherché à comprendre les instructions trop sommaires pour le montage du col et j’ai copié un haut du commerce un peu similaire que j’ai dans ma garde de robe. J’ai tout cousu en couture anglaise (y compris les emmanchures) pour que le haut résiste mieux à l’usure du temps. J’ai monté une fermeture invisible sur le côté comme préconisé dans le patron mais finalement je l’enfile et l’enlève sans en avoir besoin.

Le seul reproche que je fais à ce haut est le décolleté qui est bien trop plongeant à mon goût car avec le poids du noeud il a tendance à se décaler devant.

Le deuxième patron est le 4551:

IMG_2470

Pour le moment je n’ai pas encore eu l’occasion de le porter car il n’est pas franchement de saison mais j’attends les beaux jours avec impatience car je l’adore. Le décolleté est comme j’aime, le volant devant ne rajoute pas de volume disgracieux. Il m’a fallu beaucoup de réflexion pour réussir à caser ce 2e top dans les chutes du 1er en respectant à peu près le motif. J’ai cependant été obligée de couper la pièce de dos en 2 alors qu’elle aurait dû être d’un seul tenant. Comme pour le 1er, le montage est en couture anglaise et tous les ourlets ont un biais pour une jolie finition.

Voila pour mon duo cocktail. Vous reprendrez bien un petit verre? Non?

Le bilan 2016

Avant tout je vous souhaite à tous une très très belle année 2017, que vos projets et envies se concrétisent mais surtout je vous souhaite une bonne santé.

Pour ma part j’evite les bonnes résolutions, mais j’aime bien faire le bilan de l’année passée. Cela me permet de prendre conscience que je couds beaucoup plus que ce que je pense et aussi d’avoir un petit recap de l’année écoulée.

Cette année il y a donc eu bien évidemment des robes:

Et puis aussi des hauts et des vestes:

Un jupe et un short:

Très peu de lingerie et maillot de bain:

Beaucoup plus de couture pour mes enfants:

Qui ont donné lieu à de jolies photos de famille:

Et enfin il y a eu quelques cadeaux et accessoires:

Un joli bilan de 2016. Pour cette année il faudrait que j’ai un peu plus de courage à alimenter mon blog car il reste encore 5-6 projets cousus cette année et que je n’ai pas pris le temps de vous présenter.

Le grand oublié de 2016 est mon amoureux qui n’a eu absolument rien cette année… erreur à rectifier en 2017 😉

SOS blog en détresse!

Voila presqu’un mois que je n’ai rien publié alors que beaucoup de projets sont cousus et photographiés. Malgré des journées trop chargée j’arrive encore à trouver des instants volés pour coudre mais quand il s’agit de vous raconter tous ça… la flemme me gagne et je repousse l’écriture à d’autres lendemains.

Début octobre, je vous avais présenté un short cousu dans les restes d’un autre projet que voici: une Mona-perf.

img_2219

Et oui cette petite veste est un mélange de la veste Mona de la maison Victor, du Perfecto de Charlotte Auzou auquel j’ai rajouté une basque au niveau de la taille.

img_2222

img_2221

Cousu cet été, je l’ai jusqu’à maintenant peu portée, car je ne sais pas trop avec quoi l’associer. Je porte rarement des pantalons, et à part cette petite robe très estivale je n’ai pas grand chose pour aller avec. Et pourtant, je l’aime beaucoup et elle est très agréable à porter. Il faudrait que je couse une petite robe pour aller dessous mais pour le moment je n’ai pas trouvé cherché de modeles qui me conviennent. Si quelqu’un à des idées?

Le tissu étant plutôt chaud et épais, je n’ai pas fait de doublure, ce qui simplifie grandement le montage. Toutes les coutures ont cependant étaient surjetées et repiquer pour que l’intérieur soit bien propre. Je sais personne ne le voit mais les jolies finitions sont un peu ma marque de fabrique 🙂

img_2224

Voila ce sera tout pour aujourd’hui. Si la flemme me lache de nouveau je vous dis à très vite!

Coquelicot

Un bien joli nom pour un patron tout aussi beau. Ce patron j’ai craqué dessus dès sa sortie, une fois n’est pas coutume: je ne l’ai pourtant pas acheté pour autant. J’étais dans une période très raisonnable où j’essayais d’acheter les tissus et les patrons les uns à la suite des autres sans avoir plus de 2 projets d’avances… Écrit comme ça, ça fait très première de la classe mais j’ai réalisé que quand j’empile trop de projets à venir, arrive un moment où je n’ai tout simplement plus envie de les coudre. Je m’en suis déjà lassée avant l’heure et d’autres envies sont venues se glisser par dessus. Alors j’achète au fur et à mesure et mes finances et mon stock de tissu ne s’en portent pas plus mal.

Bref, ce patron a du sortir il y a 1 an 1/2 et je ne me suis décidée il n’y a seulement quelques mois lorsque Histoire de Coudre a proposé les patrons à moitié prix. Je lui ai trouvé le tissu qui va bien dans la foulée et rouler jeunesse :

image

Les patrons de Frédérique sont un bonheur à coudre. Les explications sont limpides. Les repères se joignent parfaitement. Cette blouse regorge de petits détails pour un montage très propre. J’aime particulièrement le dos légèrement plus long que le devant et le détail des petits plis sur le bas des manches.

image

image

Un petit zoom sur le détail du tissu que j’adore:

image

En plus des jolies finitions proposées dans le patron, j’ai tout assemblé en couture anglaise. Je suis de plus en plus fan de cette méthode bien que j’aime la rapidité qu’apporte l’assemblage à la surjeteuse.

L’empiècement devant permet plein de variantes et je pense qu’il y aura certainement d’autres versions.

Friday night!

Ouh quel titre prometteur!! Tout de suite on imagine le sublime top de soirée pour aller guincher jusqu’au bout de la nuit ou la superbe robe de gala. Là, le photographe se demande déjà qui lui a fait de la concurrence pour le shooting puisque rien de tout ça n’a été au programme des dernières séances… Bon je coupe tout de suite court à tant de suspens!

Non « friday night » c’est le petit haut que tu réussis à coudre en une soirée tout en regardant kol Lanta! Un patron pas trop compliqué -modèle 101 du Burda de mai 2016- coupé dans les chutes de la chemise de monsieur.

Un dessin technique prometteur:

image

Pour une réalisation qui me laisse perplexe:

image image image

J’ai pourtant retiré 3cm de chaque côté (soit 12 en tout) au niveau de la taille pour réduire l’ampleur donnée par les plis de devant, mais ce haut continue de me rappeller mes tuniques de grossesse. Paradoxalement alors que je continue d’aimer le modèle sur le papier, il est peu probable que je le porte car je ne me sens pas très bien dedans.

Alors comme je n’aime pas l’idée d’une cousette condamnée à rester au fond du placard et que mon blog va prochainement fêter ses 2 ans, je vous propose de gagner cette tunique coupée en taille 40 (et rétrécie à la taille). Pour cela il suffit de me laisser un petit commentaire et je procéderai à un tirage au sort le 24 juillet (date officielle de l’anniversaire).

Majestic

Une suite un peu logique à mon boléro de l’article précédent et aussi parce que j’avais besoin/envie de coudre quelque chose de simple après le marathon « tenue de baptême », je me suis cousue la tunique Majestic en version… tunique!

Je l’ai déjà écrit, j’étais sceptique à acheter un patron de cette marque à cause de la polémique qu’il y a eu, mais j’aime beaucoup l’originalité de ce modèle. Que dire sur le patron. Il est dessiné à la main ce que je trouve surprenant pour un patron à 14€. La planche m’a fait pensé à celle des livres des intemporelles pour bébé et enfant. Les repères sont suffisants et se correspondent bien; c’est bien le minimum!

Je ne peux rien dire sur la taille car j’ai adapté la forme à ma morphologie en mixant sur plusieurs taille le tour de poitrine, le tour de taille et de hanches. Et en plus à partir de la taille j’ai repris le bas du patron Datura de Deer an Doe que je préfère à celui du Majestic. La forme liquette permet de mieux casser mes hanches….

Pour le tissu je sors un peu de l’ordinaire avec du coloré à motif. J’étais pas bien certaine du résultat mais finalement j’ai plaisir à porter cette tunique qui illumine un peu la grisaille ambiante.

image
image

Un petit zoom sur le biais de l’encolure:
image

Je n’ai pas pris l’intérieur en photo mais toutes les coutures sont à l’anglaise. Il n’y a que moi qui le voit mais je suis bien fière du résultat !

Jacinthe par Histoire de Coudre

Fin février, Frédérique d’histoire de coudre m’a proposé de tester son prochain patron. En vacances à 12000 km sans machine à coudre…. Et bien j’ai dit oui sans hésiter.

De retour un samedi, il fallait avoir rendu les « copies » pour le mardi! J’ai 3 enfants en bas âges qui me prennent 90% de mon temps libre et je bosse à plein temps. Pour être dans les temps, j’ai donc cherché un imprimeur et un rouleau de scotch. Assembler les fichiers PDF, rajouter les marges de coutures et découper les patrons en vacances pour n’avoir que la réalisation à faire en 3 jours. Entre temps j’ai également commandé du tissu sur Internet, croisé les doigts pour que la fermeture achetée sur un autre site soit raccord niveau couleur.

Voilà pour le contexte. Concernant le patron, c’est un fichier de PDF  de 16 pages, les raccords tombent nickel. (Je le signale car avec certains patrons il y a parfois des décalages). Chaque taille est identifiée par une couleur et un trait spécifique pour que même en noir et blanc chaque taille soit bien repérable. Le tracé est soigné, il y a les repères nécessaires pour que tout s’emboîte parfaitement.

J’ai coupé une taille 40 pour un 38-40 du commerce. Le rendu est parfait. Les explications fournies avec le patron sont accompagnées de plusieurs dessins techniques, il n’y a qu’à suivre les étapes les unes après les autres. Le seul reproche qu’on pourrait faire au patron c’est qu’il nécessite pas mal de tissu puisque la basque est montée en 1/2 cercle mais c’est un mal nécessaire pour avoir ce rendu. 

Je ne suis pas rémunérée pour écrire cette article mais je vous encourage vraiment à vous procurer le patron car il est une fois encore vraiement très bien conçu et Frédérique est très réactive en cas de question.

Voilà pour les blabla, voici donc ma version de Jacinthe le 2ème patron d’Histoire de coudre:

   

     

L’expérience cousu main

Cousu main vous connaissez? C’est un concours de couturiers amateurs diffusé sur M6 le samedi après-midi. Pour ma part je n’ai pas du tout regarder la saison 1 par incompatibilité d’horaire mais j’ai un peu suivi les résumés sur le forum de thread and needles.

Et puis un jour, Byseverine (finaliste de la saison 1) est passé sur mon blog faire un petit commentaire et j’ai expliqué le concept de l’émission à mon mari.
Le dit mari a entendu parler du casting de la saison 2 et sans m’en parler a envoyé à la production un mail très court avec juste un lien de mon blog.

Mi janvier, j’ai reçu un coup de fils de M6 pour venir faire un casting à Boulogne. À la suite de ce casting, j’ai été sélectionnée pour l’épreuve de couture. L’épreuve de cette année était divisée en 2 partie:
– réaliser à partir d’un patron burda une chemise sans manche avec boutonnières en 2h30
– customiser en 1h un Tshirt basique blanc en top de soirée. Le thème de cette épreuve était connu à l’avance, j’ai donc fait un essai avant que voici:

(null)

(null)

(null)

(null)

La fin de l’aventure est arrivée vendredi par mail avec un certain soulagement car j’ai trouvé très sympa l’épreuve casting mais au final je n’avais pas forcément envie de passer à la télé et surtout le temps de tournage était complètement incompatible avec mon activité professionnelle (3 jours par semaine pendant 6 semaines). L’équipe du casting a été très sympa. Amparo Lellouche était présente le jour de l’épreuve de couture et j’ai beaucoup apprécié ses conseils et remarques sur mon travail.
Bref pour moi, ça été une super expérience. La production a reçu 2500 candidatures cette année et je suis super fière d’avoir fait partie des 40 personnes sélectionnées à l’épreuve couture car je ne pensais pas avoir le niveau pour y participer.

Ohé matelot

C’est en découvrant la marinière de cozy little world que j’ai su comment j’allais utiliser mon coupon de jersey rayé. Elle même s’était inspirée d’une robe petit bateau… C’est peut être le début d’une chaîne de copieuse!

Comme patron de base, j’ai utilisé le plantain de Deer and Doe en version manches 3/4. J’ai dessiné au compas un gros rond dans le dos et rajouter un biais dans le dos similaire à celui de l’encolure.

J’avais déjà fait une première version ici et le patron est toujours un régal à coudre. Coupé en taille 38 pour un 38 du commerce, il tombe parfaitement.

DSC06097.JPG

DSC06078.JPG

DSC06052.JPG

DSC06056.JPG
Coupon de jersey aliceboulay.com. Photos DRimbo

Datura again….

Après une première version très basique, je me suis lancée dans la version « triangles ». Mon tissus est une viscose assez fluide pas si simple à coudre. J’appréhendais la pose du biais de l’encolure mais finalement tout s’ajuste parfaitement.
J’ai eu un petit problème d’ajustement dans le dos. Il y a un léger plis sur l’arrière que je n’ai pas réussi à faire disparaître alors que j’ai utilisé exactement le même patron que pour ma toile.
Niveau confort, la viscose étant légèrement extensible, cette version est plus agréable à porter que mon modèle test en coton.

20140806-221952-80392530.jpg

20140806-222015-80415532.jpg

20140806-222130-80490082.jpg
Tissus viscose de mapetitemercerie.com. Bouton nacré tissus des Ursulles.