Catégorie : Enfant

Graine de star

Comme tous les ans à cette époque de l’année, je croule sous le boulot et le blog en pâtit un peu. J’ai un certain retard dans mes publications pourtant les photos sont faites depuis fort longtemps mais pas simple après des journées déjà bien longues de trouver l’énergie d’écrire.

Ce petit préambule pour vous présenter la robe que j’ai cousue à Marion pour sa première rentrée des classes. Il s’agit du modele 25 du magazine Ottobre printemps 1/2014. Comme souvent avec Ottobre par rapport aux silhouettes de mes enfants cela taille un peu large mais Marion est fan de sa robe. Je l’ai cousue peu de temps après mes 2 Moneta visible ici et Ici et j’ai utilisé la même technique pour assembler la jupe et le haut.

Comme toujours, c’est mon papa qui est à la manœuvre pour les photos. Elles ont été faites pendant les vacances de la Toussaint (quand je vous dis que j’ai du retard 🙂 ) et le moins qu’on puisse dire c’est que la Belle s’est bien prise au jeu ou que le photographe a su capter avec brio son espièglerie!

imageimageimage
image

Un peu d’insouciance…

Pas facile depuis vendredi d’avoir le cœur léger… Alors on savoure encore un peu plus les petits bonheurs anodins de la vie de tous les jours: un bon mot d’enfant, un calin spontané accompagné d’un « maman je t’aime »….

Et bien qu’ils soient déjà terriblement gâtés , on se surprend à vouloir les choyer encore plus nos petits chérubins. Alors ce week end quand Julien m’a demandé de fabriquer un manteau pour « Petit loup » la mascotte de l’école en visite chez nous, le coeur n’était pas à la couture et je ne l’ai pas fait… Et puis, je l’ai entendu raconté que sa maman allait faire le manteau de la mascotte et je me suis laissée convaincre. Son bonheur et sa fierté d’amener « Petit loup » ce matin avec son nouveau manteau n’ont juste pas de prix.

C’est au final une petite couture sans prétention mais elle m’a vraiment mis du baume au coeur.

imageimage
imageimage

Édit du 11 décembre
L’avantage dans une petite école c’est que les maîtresses sont très proches de tous les élèves mais l’inconvénient c’est que les enfants leurs racontent tout. Dès le lendemain du retour de Petit loup avec son manteau, Julien est allé voir la maîtresse de sa sœur pour lui dire que sa maman pouvait faire une robe à Petite louve, mascotte officielle de la classe de Marion. Le vendredi soir, ça n’a pas loupé, Marion avait été désignée pour emmener Petite louve pour le week end et rebelotte pour Maman une petite cousette.

Et voilà donc la fameuse Petite Louve dans sa robe de gala:

imageimageimage

Celestine

Alors Célestine n’est pas le prénom de ma nièce mais le nom du manteau que je lui ai cousu.  Ma chère belle sœur ayant la gentillesse de me donner beaucoup de vêtements pour mes deux princesses, j’ai eu envie de la remercier avec un cadeau « maison ». J’avais un beau lainage acheté l’année dernière lors de puces couturière dans un petit métrage et ne pouvant l’utiliser que pour un patron enfant, j’ai choisi de coudre un manteau à ma nièce.

Aussitôt dit, Aussitôt fait! Enfin presque!!

Le patron est donc Célestine de Madame Maman. Il existe uniquement en version papier et a l’inconvénient d’être commandable uniquement par taille. J’ai choisi un 10 ans pour une demoiselle de 8 ans. Le modele taille correctement.

image

J’aime beaucoup le côté petite fille modele de ce patron et j’adore particulièrement le dos avec son gros noeud:

image

Pour égayer le bleu marine, j’ai chercher sur internet une doublure un peu fantaisie, et c’est comme souvent sur le site de alittlemercerie que j’ai trouvé mon bonheur:

image

La séance photo n’a duré que quelques minutes, et la belle bien que très contente de son manteau avait très envie de retourner jouer avec ses cousins. Sa spontanéité immortalisée en photo, me permet de montrer l’intérieur du manteau. J’ai doublé les manches dans un tissu différent car la doublure fantaisie n’était pas suffisamment glissante. J’ai également intégralement redessiné la doublure car j’avais lu des commentaires sur internet indiquant qu’elle n’était pas cousue au bas du manteau et pas suffisamment large pour l’être.

image

Je suis vraiment très fan de ce modele et si je n’avais pas que la taille 10 ans j’en aurais bien fait une version à chacune de mes filles, mais j’avoue que payer 7€ de patron par taille me freine franchement.

Allez je rajoute encore quelques photos pour le plaisir:

image imageimage

Merci belle Meredith de t’être prêtée gentillement au jeu des photos pour le blog de Tata. Ça m’a fait mal au cœur de flouter ta si jolie frimousse mais je n’ai qu’une règle pas de visage d’enfant sur la toile…

Pour ma petite tribu

A l’avant veille d’envoyer mes chérubins en vacances chez leurs mamies, j’ai fait le constat que leurs shorts étaient franchement usés aux fesses et à la limite de la rupture pour certains. Quel beau prétexte pour leur faire des shorts assortis!

Dans le tri de mes coupons, j’avais reperé 2 coupons assortis fille / garçon qui attendaient depuis plus de 2 ans. Au départ ils avaient été achetés pour faire des vêtements de naissance et je n’en avais acheté que 50 cm. Il y en avait juste juste assez pour y casser 2 shorts pour mes filles.

Pour mes demoiselles, j’ai cousu le modele 606 A du burda enfant 2015; taille 92 pour Alice 18 mois et taille 104 pour Marion 3 ans et demie. C’est peu grand pour les 2 mais pas très dérangeant pour des shorts. Cousu en fin d’été ils n’ont pas eu le temps de s’abîmer, et seront donc parfaits l’année prochaine.

Pour mon Julien de 5 ans, j’ai cousu le modele Ray de la Maison Victor de mai juin 2015 en taille 116 et il tombe parfaitement. J’ai rajouté des poches dans les coutures de côté comme sur le modele Burda car c’etait impossible pour mon petit bonhomme de ne pas pouvoir emporter ses trésors dans ses poches.

Pas simple de réussir à faire poser la tribu, c’est encore Drimbo qui a su trouver le bon moment…image

NINJAGO

Contre un comportement exemplaire à l’école, j’avais promis à mon fils de 4 ans et demi un deguisement de son choix fait par mes soins. La récompense étant tellement fantastique que la motivation a été sans limite.

Très vite il a fallut choisir le thème du déguisement, et le choix à été sans appel: NINJAGO… Ninja quoi? Bah ninjago!! Tu connais pas maman? Mais si c’est un dessin animé avec des legos!

image

Ils sont tout un arc-en-ciel et ils ont plein de tenues différentes. J’ai donc eu un peu de répit dans la demande le temps que mon petit bonhomme choisisse SA couleur et ensuite SON modèle!

Ensuite il a fallu dessiner l’ensemble. Pour le pantalon j’ai fait très simple avec une taille élastique. Pour la veste, j’ai sorti mon livre de patronage préféré. J’ai commencé par dessiner le patron de base que j’ai modifié en rajoutant de l’aisance aux emmanchures et sur les côtes. J’ai cintré les côtés et arrondi le bas. Après essai sur mon petit gars, je me suis lancée dans les manches. C’est l’étape que je redoutais car jusqu’à maintenant tous les modèles que j’ai pu dessiner étaient sans manches. Finalement c’est pas si compliqué et elles tombent parfaitement.

Très fière du résultat, j’ai soumis l’ensemble à l’intéressé… Verdict sans appel: « mais maman elle est où la cagoule? » Grrr… Retour à la table de couture, j’emprunte la cagoule du déguisement de Buzz l’éclair pour la copier. Un coup de surjeteuse, pose de scratch… Emballé c’est pesé, Zou cagoule terminée….

Re-verdict sans appel! « Mais maman elle est pas comme ça la cagoule, elle doit arriver  jusqu’aux yeux! » Rajout d’une pièce pour répondre aux cahiers des charges c’est fois si on est proche du Saint Graal….

Bon j’avoue que quand il a essayé de m’expliquer qu’il fallait aussi que je rajoute un lion d’or dans le dos, j’ai botté en touche!!! Idem pour les armes d’or, j’ai renvoyer la patate chaude sur un de ses Papés qui a très bien su l’encadrer dans la construction.

Alors en image, un Ninjago maison ça donne ça:

imageimageimageimageEt avec « l’arme d’or »….

image