Aujourd’hui c’est un modèle de la jolie girafe que je vous présente: la distinguée. Le patron est sortie en avril et j’avais particulièrement adorée la version de Bee mode.

imageNi une ni deux, je commande le patron, mon tissu et en avant. Cela fait bien 2 mois que la robe est cousue, bien un mois que les photos sont prises mais pas l’envie de faire ce billet.

Pourquoi, parce que le jour de la séance photo, j’étais pas très à l’aise. Mon photographe n’est autre que mon papa et habituellement je fais les photos chez mes parents. Ce jour là, c’était dans mon quartier et je n’assumai pas le fait de pouvoir croiser des voisins entrain de faire la belle sur le parvis de l’église. Au final je trouve que ce malaise se voit sur les photos.

Et puis j’ai mes vieux Demons qui de temps en temps remontent à la surface… L’acceptation de mon corps n’a pas toujours été simple et parfois au détour d’un miroir mes complexes reviennent. Alors oui, j’ai des bras potelés, un petit bidou…Certains jours je l’assume et déclare avec conviction que c’est le souvenir heureux du petit nid construit pour mes 3 enfants et certains jours et bah c’est juste un petit bidou disgracieux.

J’ai hésité à poster ces photos, j’ai eu envie de les refaire mais le dit photographe a pris ses quartiers d’été. Et puis, j’ai peu cousu pour moi ces derniers temps donc je n’ai pas grand chose d’autre à vous présenter.

Bon je vous raconte ma vie mais c’est surtout la Couture qui nous intéresse. La robe a été realisée dans une broderie anglaise acheté chez Alice Boulay et doublée d’un voile de coton. Selon le tableau de mensuration, j’avais coupé le haut en M et le bas en XL mais au final j’ai reajusté le bas sur la taille M. La réalisation est très simple. La robe est très agréable à porter. J’aime particulièrement le biais couleur bronze qui lui donne une jolie finition.

Je pense éventuellement en refaire une autre version en copiant la version de Christine.

Bon bah place aux photos:

image

image

 

imageEt puis avec le sourire de la fille super à l’aise et mon petit bidou que j’aime autant que je déteste:image

 

9 comments on “La Distinguée ou presque…”

  1. Bonjour Lily,

    Je trouve cette robe juste magnifique. Elle te va à ravir.
    c’est fou comme l’acceptation de son corps après la (les) grossesse(s) peut être difficile.
    Constamment entre deux idées : Le nid douillet comme tu le dis si joliment, et notre envie d’être comme avant…
    Tes photos me font l’effet d’une grande douceur.
    A bientôt, et belle journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *