Cette petite robe j’en ai rêvé. Je l’ai découverte pendant les soldes cet été alors qu’elle était épuisée partout et introuvable même sur la toile.

IMG_0670.JPG

De projet en projet, j’ai pris suffisamment de confiance en couture pour me lancer dans cette réalisation avec un tissu maxi fluide.
La première étape a été de trouvé un patron assez proche du modèle de Sandro. Une fois n’est pas coutume… C’est sur le site lekala que j’ai trouvé mon bonheur avec le patron 4263:

IMG_0979-0.PNG

J’ai apporté les modifications suivantes au patron:
– Déplacement des pinces de devant en pinces de côté
– Découpe des épaules parallèlement au ligne des plis de l’encolure
– Suppression de la couture de milieu dos.

L’étape d’après a été d’apprivoiser mon tissu: un crêpe de Chine très léger. J’ai testé pour la première fois la technique de l’amidonage. J’ai pris la recette proposée par Byseverine. Malgré un suivi scrupuleux de toutes les étapes je n’ai pas obtenu un tissu rigide comme du carton mais un tissu un peu moins fluide.

La difficulté principale était de réussir à coudre des nervures pour les épaules bien parallèles; j’ai donc fait une grande bande de nervure dans laquelle j’ai ensuite découpé mes pièces d’épaule:

IMG_0967.JPG

J’ai tellement galéré avec mes emmanchures et mon encolure que j’ai choisit de ne pas augmenter la difficulté en créant des mancherons comme sur le modèle Sandro.
Après l’étape « épaule » le reste de la robe n’est pas très compliqué. Comme de bien entendu, comme pour ma première robe Lekala (voir ici) la taille était trop ajustée, pour celle-ci j’ai été trop large dans mes mesures.
C’est bien sûr une fois que mes fermetures de taille et de côté (bref une fois que la robe était quasi finie) que je m’en suis rendu compte.
J’ai bien entendu le diablotin de la couture me murmurer: « t’avais qu’à faire une toile! » Et j’en ai déduit un nouveau proverbe: « si tu fais pas de toile, t’as un découvite! »

C’est donc armée de patience que j’ai démonté la fermeture de taille dans le dos et repris les pinces pour ajuster la robe:

IMG_0968.JPG

Après toutes ces étapes, voici ma version de la Ravissante:

IMG_0965.JPG

IMG_0964.JPG

IMG_0960.JPG

IMG_0966.JPG

IMG_0961.JPG
Photos DRimbo

NB: depuis la séance photo j’ai réduit la longueur de la doublure qui avait tendance à depasser.

7 comments on “Ravissante by Sandro”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *