Quand ton photographe t’envoie un texto pour te dire je t’ai envoyé tes photos, tu peux faire un billet de rentrée… tu te dis que l’heure est grave et qu’il faut dépoussiérer le blog.

J’aurais pu vous parler de couture et des quelques robes cousues au printemps, notamment de celle qui m’a fait tant cogiter pour fêter nos 10 ans de mariage mais c’est de tricot dont il est question aujourd’hui.

Un joli gilet bergère de France découvert sur le blog de Virginie: canel et autres délices.

Le modèle date de 1999 et elle m’a gentiment scanné les instructions pour que je puisse la copier. Aucune originalité de ma part c’est la même laine… seul les boutons diffèrent!

Quand j’ai enfin décidé de m’y atteler je venais de finir mon gilet vitaminé et ses interminables rangs. Vu ma vitesse d’escargot et les aiguilles préconisées en 3, je me suis mise en quête du « secret » des tricoteuses qui te pondent un modèle par mois quand toi tu as peniblement avancé de 10 cm.

Le secret….le voilà: c’est la méthode continentale ! Il y a plein de vidéo YouTube pour expliquer comment faire. C’est effectivement très rapide pour les rangs endroits mais un chouïa plus compliqué pour les rangs envers!

Pour contourner la difficulté des rangs envers…. j’ai décidé de tricoter mon gilet en circulaire comme un pull et de le couper au milieu à la fin! J’ai donc additionné toutes les mailles des 2 demi devants et du dos pour ne faire que des rangs endroits jusqu’à la séparation des emmanchures et du décolleté.

Attention âme sensible s’abstenir:

 

NB: avant de couper il faut bien sûr coudre à la machine à tout petit point de chaque côté de la ligne de découpe et au milieu des mailles pour ne pas que l’intégralité du gilet se détricote.

Bon sauf qu’en continentale, je tricote beaucoup plus lache qu’avec la méthode traditionnelle et qu’arrivée à cette fameuse séparation, quand j’ai essayé la chose c’était beaucoup trop grand! Sous le regard estomaqué de mon mari, j’ai détricoté en 30 minutes, 1 mois de labeur acharné pour tout recommencer dans la plus petite taille.

L’avantage c’est que j’avais eu le temps de bien me faire la main sur la méthode continentale et que ma 2ème version est bien plus régulière que la première. La séparation des emmanchures rime avec le démarrage de la dentelle que j’ai eu énormément de mal à faire. Je ne sais pas si c’est la faute de la casa del Papel devant laquelle j’ai tant bien que mal essayé d’avancer mon tricot mais certains soirs après 2h de tricot et de détricotage, j’en étais au même point! Et puis le noir quand tu es myope c’est juste une tannée pour s’y retrouver!

Au final, je suis loin des records de vitesse des tricoteuses chevronnées mais j’ai réussi à le faire (et le défaire!) en 4 mois, un vrai record! Je l’aime d’amour et comme il est noir, il va avec toute ma garde robe….

Édit du lendemain : voici les instructions du gilet en espérant que bergère de France ne me tape pas sur les doigts de mettre en ligne un patron publié il y a 20 ans!


18 comments on “Coucou me revoilà….”

  1. Une jolie lumière automnale en toile fond pour présenter ce magnifique Gilet … il me reste les photos d’une robe (noire aussi de mémoire à terminer) photographiée en mai afin de ne pas être la cause de cette absence de billet sur le blog de LilySews …

    • La lumière était belle, j’aurais du te demander de photographier mon gilet violet ainsi que ceux de Marion et Alice…. mais bon ce jour là on a fait plein d’autres belles photos sur un tout autre sujet alors on verra la prochaine fois pour la suite des tricots!

  2. L’homme regarde les photos par-dessus mon épaule et dit : « C’est un gilet qu’elle a tricoté ?! Il est super bien fait, c’est joli cette dentelle ! Et la fille aussi est jolie » ! Je valide et partage donc son ressenti !

  3. Ah oui, la fille et son gilet sont drôlement jolis. Et quel courage de tout défaire et reprendre du début ! Cela dit, je m’y suis reprise à trois fois pour le dernier gilet tricoté pour Augustine. C’est un très beau modèle. Accepterais-tu de partager les instructions ?

    • Voilà voilà, j’ai rajouté les instructions. C’est vraiment une petite merveille ce patron. J’ai tout défait car sans cela je ne l’aurais pas porté il était vraiment trop grand! J’ai également réduit la taille des aiguilles entre les 2 versions c’est pour dire!

  4. Quel courage Leslie!!! et couper le tricot pfiou j’en ai des frissons dans le dos Je devrais moi aussi essayer cette fameuse méthode continentale, puisque de toutes façons, mon expérience en tricot n’est pas vieille, je devrais pouvoir changer mon « habitude »!
    Quoiqu’il en soit, ce gilet est vraiment charmant, et en noir, parfait pour aller avec tout, je comprends ton obstination à le faire parfait!

    • Ça se voit à ma tête, j’en menais pas large de couper mon tricot! C’est d’ailleurs pour ça que j’ai fait la vidéo…. si tout devait se détricoter j’aurai eu un souvenir de feu mon gilet
      Franchement la méthode continentale c’est un coup de main à prendre mais c’est bien plus rapide… je viens de terminer mon gilet rosa en 1 mois!! Bon j’ai fait beaucoup de déplacement pro en tgv ça aide aussi!

  5. Il est très joli ton gilet ! et rassures toi, il me faut aussi 4 mois pour tricoter un pull ou gilet pour moi et sans détricoter !
    D’ailleurs c’est trop rigolo, j’ai publié aujourd’hui mon dernier tricot, qui est aussi un gilet pour moi, tricoté en aiguille 3.00 mm et qui est noir ! 😀

    Bon retour

  6. Ravie de te revoir par ici et en plus rayonnante dans ce merveilleux gilet. Bravo pour ton courage de tout détricoter pour tout refaire… je n’aurais jamais eu la patience. Et quels frissons ça donne cette découpe (je n’ai lu qu’après que tu avais assuré avec une couture machine).

    • J’avais fait un test de coupe sur mon échantillon mais j’avoue que j’ai coupé avec une certaine appréhension ! Quand t’as passé des heures et des heures sur un tricot, c’est flippant de couper même si les mailles sont sécurisées!

  7. Ouh ouh ouh, elle a coupé son gilet !!! j’étais comme devant un film d’horreur à suspense ! /* Ce qui est débile, on le voyait porté sur la photo d’avant !!! */ Mais vraiment, le petit frisson, la respiration suspendue, le cœur qui tape … bref, le soupir de soulagement après !!!
    & sinon, merci pour les instructions, il est magnifique ce gilet !!!
    /* & moi en méthode continentale, je pense que je tricote des armures. C’est déjà très serré en méthode « normale » mais en continental, c’est pire ! Tu me diras, ça monterai ptet plus vite si je compense avec des aiguilles plus grosses ? */
    En tout cas, ravie de voir que tu es toujours aussi rayonnant et que tu as un magnifique gilet noir !
    A bientôt !

    • Hihihi …le suspense de la découpe alors que comme tu dis on voit avant le gilet coupé! C’est peut être une bonne idée les aiguilles plus grosses pour tricoter en continentale ! Moi c’est l’inverse, aiguille plus petite mais c’est quand même plus rapide.
      Bon week-end. J’arrête pas de penser à tes prochaines vacances et je t’envie!

  8. Oui j’avoue que cela a été un choc de te voir avec ces ciseaux!!! Aïe!! Le modèle est superbe et la dentelle est bien réussie.. Tu es magnifique dans ce joli gilet et j’espère qu’on te verra plus souvent!! Continue de dépoussiérer le blog!! Merci en tout cas pour le partage des explications même si j’ai encore du mal à me remettre au tricot.. Faudrait quand même!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *