La série d’article de Marie Poisson relayée sur son Blog et sur Thread and Needles m’ont rappelé qu’il me restait un kit lingerie qui attendait son heure de « gloire »!

image

Ce kit vient de chez Merckwaerdigh, où avec un peu de persévérance et d’assiduité on arrive à trouver quelques perles au milieu de kit aux associations de couleurs franchement moche un peu spéciale. Pour toutes les couturières qui souhaitent se lancer avec un investissement de départ minimum, les kits proposés sur ce site sont pour moi une bonne base. Margreet recalcule les frais de port au plus juste après validation du panier (pour 2 kits complets (soutien gorge et culotte) j’ai payé 13€ versus les 25 annoncés au moment de la validation du panier)

Le patron du soutien gorge est le PBH30 du même site. J’ai un peu fait au filling pour le choix de la taille et pour le montage j’ai pas trop suivi les instructions non plus… J’ai fait comme pour mes réalisations précédentes en suivant pas à pas la vidéo proposée sur le site makebra.

Pour la culotte, le patron est très simple et j’ai repris celui de cet ensemble.

Et voilà en image mon nouvel ensemble:

image

imageimageimage

Petit sondage: est ce qu’un tuto détaillé ou un sew allong vous intéresserait?

20 comments on “Ciel… On voit mes dessous!”

    • C’est les réalisations d’autres internautes qui m’ont fait franchir le pas. Je ne peux que t’encourager car c’est beaucoup moins compliqué qu’il n’y paraît. À bientôt

  1. Un merci particulier aux rédactrices des commentaires qui parlent des photos ! La commande n’était pas simple ! Mettre en valeur des sous vêtements sans utiliser d’accessoires ou de modèles pour les porter. L’éclairage artificiel « tuait » les détails sur le blanc des bonnets et le distinguo entre dentelle bleue et blanche n’était plus évident. Le choix de la lumière a donc ete d’utiliser celle du matin qui est plus douce et moins dure. La question suivante etait le support de présentation ! Le choix a ete d’utiliser un fauteuil club en cuir clair qui devenait une sorte d’écrin . L’absence de modèle a aussi obligé à avoir recours à quelques astuces pour donner un « arrondi » suffisant aux différentes pièces. Apres quelques essais vous avez en ligne la version qui semblait la plus adaptée à la présentation de l’œuvre de Lliy Sews … A bientôt pour de nouvelles aventures ! On m’a parlé de dos nus ! Attendons pour voir.

    • Bonjour Julie et bienvenue par ici. Vu le blouson que tu as réalisé en simili cuir, je crois que la lingerie se sera « une piste verte » pour toi. La seule difficulté c’est la précision des coutures, et la je crois que tu n’as plus rien à apprendre.
      (J’avoue que comme je te l’avais écrit via thread and needles je suis plus qu’admirative de ce fameux blouson 🙂 )

  2. je suis vraiment admirative de ce travail. J’ai également acheté un kit chez Merckwaerdigh, mais j’hésite, car l’anglais et moi, ça fait 3. J’ai toujours du mal à débuter un projet et là, je bute surtout sur les élastiques. Je crains de les couper trop court, donc je cherche un peu partout par quoi les remplacer, si besoin. Oui, je sais, c’est bête de penser que je vais me tromper avant même de commencer!
    Encore du très beau travail et j’attends fébrilement ce tuto à venir

    • Petite astuce pour les élastiques… Je ne les coupe jamais à l’avance. Je les couds sur mon tissu en mettant des repères si je souhaite les tendre un peu mais je ne les coupe qu’une fois assemblé car on n’est jamais à l’abris d’un décalage d’un centimètre. Le tuto est commencé mais ne sera pas sur le blog avant 15 jours vu le planning des semaines à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *