Bon on continue de remonter dans le temps et on est maintenant en mai 2019, date à laquelle avec mon amoureux nous fêtions nos dix ans de mariage. En voilà une belle occasion de se coudre une jolie robe de princesse. Je suis passée par toute les envies avec des robes bien compliquées dans des matières toutes plus exigeantes les unes que les autres pour finalement choisir une forme simple: la robe Alicia de Coralie Bijasson.

Alors bien sûr avant de couper dans mon joli tissu j’ai fait une toile. Et bien que n’ayant utilisé que des chutes de mon stock j’avais envie de faire une jolie robe malgré tout.

Tous le charme de la robe est le dos plongeant. Côté face elle est beaucoup plus sage :

D’après ma fille une vrai robe de princesse doit tourner. Check: c’est ok !

Bon elle doit également être rose avec des paillettes et la on est loin du compte!

Dans la vraie vie, je ne l’ai jamais mise car l’ourlet de ma jupe n’est pas droit… j’ai bien essayé de rattraper la chose mais le tissu (une viscose de piètre qualité) est trop mou. La jupe est un cercle complet trop court devant, trop long derrière. Si quelqu’un a une astuce je suis preneuse. Concernant le patron, je n’ai fait aucune retouche tout tombe nickel et les épaules tiennent bien en place ce qui était un peu ma crainte de départ.

Dommage qu’elle aussi ne soit pas mettable (décidément) mais elle m’a permis de valider le patron pour « the » vraie version dont je n’ai que des photos du jour de la fête!

La version du jour J n’est pas plus mettable car le blanc irisé au quotidien c’est pas simple simple mais je l’ai ressortie cette année pour nos 11 ans de bonheur!

Rhoo 2 articles dans le même mois, on frôle l’exploit! On dirait bien que les vacances me font un bien fou!

Haut les cœurs on y croit, à très vite!

18 comments on “Le prototype”

  1. C’est toujours galère de faire un ourlet arrondi comme sur cette robe. Le seul truc c’est un arrondisseur d’ourlet ou alors assise par terre à épingler et désépingler sur le mannequin. Si tu arrives à quelque chose de potable, tu peux recouper et te contenter de mettre un biais.
    Ces modèles sont très chouettes et te vont à ravir…

  2. Wahou le joli dos de ta toile ! Dommage que l’ourlet de la jupe joue les rebelles.
    Et j’aurais bien envie de voir le dos de la version finale …

  3. Tu nous as manqué sur ton blog, mais pour ton grand retour tu frappes fort! Magnifiques robes! Dommage pour l’ourlet de la toile, bien que, très franchement, vu la souplesse du tissu et la largeur de la jupe, ça passe. La version finale est absolument délicieuse. Vous formez un très beau couple.

    • Merci beaucoup. J’ai l’impression de ne voir que l’ourlet pas droit… il faudrait que je la ressorte maintenant qu’elle a bien reposé pour voir si celle me gêne toujours autant!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *