Il me reste une dernière cousette d’automne en demie-teinte à vous présenter avant d’attaquer les cousettes franchement plus réjouissantes de cet hiver: la robe au 70 pages de PDF! Oui, oui 70 pages! Cette robe me faisait de l’œil depuis un moment puisqu’il s’agit du patron 120 de décembre 2011 que je me voyais bien porter pour Noël. Évidemment avant d’acheter le patron sur le site de Burda je n’avais pas imaginé qu’il aurait autant de pages… Mais une fois acheté, je me suis motivée à rajouter toutes les marges de coutures lors d’un trajet professionnel en TGV, puis à assembler mes petites pages le soir dans ma chambre d’hôtel.

Rentrée à la maison, j’ai fait une toile du haut car il s’agit d’un patron pour « grande » (1m76) et que les décolletés Burda sont toujours très plongeant! Et puis aussi pour me faire la main sur le montage dont les explications en anglais étaient loin d’être limpides!

Avant de couper dans mon « beau » tissu, j’ai modifié le patron et remonté le décolleté de 3 cm et puis j’ai joué à Tetris pour caser la robe dans mon coupon de 3m versus les 5 préconisés! Je n’ai pas fait la ceinture aussi longue que sur le modele et j’ai dès le départ réduit l’ourlet de 20 cm.

Le montage est au final assez logique et les repères s’emboîtent bien. Au première essayage comme toutes mes cousettes d’automne, le refrain « je rate tout ce que je couds » et revenu dans l’atelier. La robe en version longue ne me plait pas, photo à l’appui :

La crainte de ne pas réussir à couper mon ourlet droit, ajouté au fait qu’une fois réduite au genoux, la robe risquait d’être transparente et qu’il faudrait donc intégralement la doubler ont eu raison de ma motivation. Du coup, elle est restée pendue sur un cintre de longues semaines comme trophée des ratés d’automne!

Et puis lors d’une séance photo, je la montre à mon Papa photographe pour faire des photos avant/après si un jour je me motive à la finir. Et là, il me conseille de ne surtout pas faire un ourlet droit mais un ourlet asymétrique et me propose une série de photos pour me convaincre:

EURÊKA! Avec cette idée je règle mes 2 soucis d’ourlet et de transparence. Moins de 24h après ma robe est terminée et aussitôt portėe!

Je l’ai porté à Noël chez mes parents puisque c’était pour ce jour qu’elle avait été initialement cousue.

Si je pinaille un peu, malgré la toile et la retouche du patron le decoletté reste plongeant et le tissu une viscose toute douce achetée chez Bennytex se froisse très rapidement. A tel point que j’ai un 2e coupon identique mais en noir, que j’hésite à coudre tellement le rendu après quelques heures est froissé.

Je l’ai repassé en vaporisant du fabulon pour essayer qu’elle se froisse moins vite, c’est mieux mais après une journée de boulot le rendu est pire que du lin. Dommage car je l’aime bien dans sa version raccourcie.

48 comments on “La robe au 70 pages de PDF!”

  1. LilySews a tout raconté sur l’histoire de cette robe que nous avons photographiée deux fois en version longue et en version raccourcie ! Un vrai plaisir de pouvoir donner son avis sur un vêtement que la couturière veut reprendre et de pouvoir avant les modifications en donner une représentation assez fiable et ce sans utiliser Photoshop

  2. beau rattrapage effectivement, mais bien dommage car la version longue est vraiment belle à la base, sur l’idée.
    Le choix des tissus est toujours un vrai casse-tête,le prochain coupon ne servira peut-être que pour des hauts alors ;-),
    belle fin de semaine

    • Le prochain coupon servira probablement pour des hauts sans manches pour éviter au maximal les zones qui se froisse…
      La version longue est très belle mais simplement pas adapter à ma morphologie. Heureusement c’est plus simple de raccourcir que de rallonger.

    • Le problème c’est que j’ai su pour les 70 pages après avoir payé! Et que bon quitte à l’avoir payé bah..m autant le coudre! Et puis seule dans ma chambre d’hotel ça occupe bien la soirée!

  3. Déjà félicitations pour l’assemblage des feuilles : Quel courage!
    Ensuite félicitations au photographe…il est bon et même très bon !!!
    Et puis la robe : bien joué elle est carrément mieux comme ça !!

    • Le photographe sera ravi de ton gentil message. Quand les conseils sont bons il faut les écouter! Lui découvre les modèles lors des séances photos et peut avoir du recul que je n’ai plus quand j’ai passé trop d’heure dessus.

  4. La couture, ça se mérite… Mais tout de même, 70 pages… Oups ! C’est sans doute pour cela que je ne suis pas une grande fan des pdf !
    Tu as bien fait de raccourcir la robe qui, dans sa version longue, alourdissait ta silhouette. L’asymétrie est une bonne idée. Et, effectivement, le décolleté aurait mérité encore un léger ajustement.
    Mais, après toute cette énergie au service de cette robe, je trouve qu’elle te le rend bien et te met bien en valeur.
    Bravo !!!

    • Je finis par aimer les pdf… surtout chez Burda ou le décalquage du magazine papier est souvent une tannée. Et puis comme c’est rare que je couse plus de 2 modèles dans un même magazine ça me revient moins cher et prend moins de place dans mes étagères que de les acheter tous les mois.

  5. Non seulement ton papa est un photographe hors pair, mais il est également d’excellent conseil! Ta version raccourcie est effectivement bien plus jolie! Dommage pour le tissu qui froisse, car la couleur est lumineuse. Pour les instructions burda, j’aurai pu te scanner celles du magazine, en français: j’ai tous les numéros depuis février 2011, donc si tu en as besoin, n’hésite pas. j’ai hâte de voir les coutures d’hiver maintenant!

    • Figure toi que j’y ai pensé… mais au montage de la toile j’ai réussi sans les explications donc je ne t’ai pas appelé à la rescousse mais je garde la proposition dans un coin au cas où.
      Est ce que le mojo de la couture revient? J’aime beaucoup le Burda qui vient de paraître.

  6. Elle est effectivement nettement mieux raccourcie et l’ourlet asymétrique est une très bonne idée!! La viscose malheureusement ça froisse souvent. En tout cas le modèle est très original et seyant!! Bravo pour la persévérance et les bons conseils du papa

    • J’avais déjà acheté du crêpe viscose mais pas de la viscose…j’en ai acheté 3 coupons sur la même commande sans savoir que cela se froissait autant.
      Autant dire que maintenant je sais!
      J’avoue que c’est rare que je ne finisse pas un projet car j’aime trouver (ou me faire souffler) la solution pour que le résultat soit portable.

  7. Je reconnais que ce n’est pas trop mon style de robe (le décolleté, que je ne remplis pas, la longueur, que je trouve difficile à porter…) mais je trouve que la version assymétrique te va bien, ce bleu est superbement lumineux. Dommage pour le tissu qui froisse, ça fait rager. C’est pour ça que je n’ai pas recommandé de viscose ou de crêpe ce coup-ci pendant les soldes, vive le coton 🙂 (ça n’a pas le même tombé, je sais bien :)). Bon, maintenant, hâte de voir les cousettes joyeuses de cet hiver, et dont tu es contente!

    • Les cousettes joyeuses arrivent très prochainement… mais quand ca se passe bien, il y a moins de choses à raconter 😉
      Je pense que moi aussi je ne remplis pas assez le décolleté et que c’est pour cela qu’il est très plongeant.
      Le coton c’est bien aussi et souvent bien plus simple à coudre.

  8. Whaou ! Très beau décolleté! J’aime beaucoup la couleur de ta robe, mais quel dommage que le tissu froisse autant. Et bravo au Photographe, l’ourlet asymétrique était une excellente idée. Comme dirait Falbala quand nous faisons nos brainstorming : deux têtes qui réfléchissent valent mieux qu’une.

    • La couture à 2 tête c’est mieux. Très souvent j’interpelle mon mari pour avoir son avis. La coupe asymétrique a été faite en au moins 3 étapes intermédiaires avant d’arriver à ce résultat. Il a fallut trouver le bon dosage de longueur entre le devant et le derrière.

  9. Les tissus qui froissent c’est effectivement l’horreur. LEs avis sont plutôt unanimes sur la nouvelle longueur de la robe, mais perso je l’aimais beaucoup en long, j’aurais juste raccourci la longueur de la manche pour qu’elle s’arrête au poignet, sans pli. mais l’essentiel est qu’elle t plaise à toi et que tu te sentes bien dedans.Bon week end

    • C’est une bonne remarque la longueur des manches. Je n’avais pas fait attention mais elle mériteraient d’être raccourcies. En long je n’aurais pa eu l’occasion de la porter.

  10. Waouh! Elle est ravissante et toi aussi! Dommage pour la viscose qui froisse… Cette année, je pense essayer le voile de coton (mais je crois qu’il faut le doubler) ou le coton – soie en remplacement de la viscose! Bravo à ton papa pour les photos et les bonnes idées 😉 !

    • J’ai jamais testé le coton soie ça peut être une bonne idée. Pour le moment je reviens au bon crêpe basique qui ne froisse pas même quand tu laisses ta robe en boule sur une chaise!!!

  11. Quelle bonne idée le rajout des marges sur les feuilles dans le TGV ! Par contre, à l’avenir, n’hésite pas à me demander les explications en français qui j’ai… En tout cas, elle est superbe cette robe !

  12. sur les photos elle est à tomber cette robe! Que ce doit être rageant de ne pas pouvoir plus en profiter….maintenant que le patron est scotché et testé, il ne reste plus qu’à réitérer dans un crêpe de laine, de soie, de viscose…

  13. 70 page!!! punaise!!!

    ta robe est très belle. La version longue ne me choque pas, mais j’avoue que la version courte est superbe!!! et ton papa a eu vraiment une bonne idée!!
    vous formez un très beau duo!

    • Il m’avait déjà soufflé une bonne idée pour une de mes vestes donc j’hesite pas à le solliciter. Il fait des photos tous les jours donc il a l’habitude de voir les petits détails.

  14. Alors moi qui suis allergique aux pdf, 70 pages, c’est juste inconcevable !! Déjà bravo rien que pour ça ! C’est dommage que le tissu froisse car la couleur est jolie, par contre j’ai l’impression globale que la robe est trop grande au niveau des manches et de la poitrine… Ou alors c’est que le tissu est trop mou ou détendu, je ne saurais dire.

    • Je suis d’accord avec toi, elle est devenue trop grande car le tissu s’est détendu…. sur les photos en version longue le décolleté tombe correctement mais elle est restée suspendu longtemps et je pense que le poids des liens à attacher dans le dos ont déformé le décolleté qui est de plus en plus plongeant!
      Dommage je vais être obligée d’en refaire une!

    • Franchement entre assembler des pages et recopier le patron sur la planche Burda…. je sais pas ce que j’aime le moins!
      Le jour où j’ai assemblé le patron, j’etais toute seule en déplacement et ça m’a bien occupé ma soirée!

  15. C’est vrai, la version courte asymétrique rend plus joliment que la longue ! J’avais utilisé ce modèle il y a 4 ou 5 ans, pour le mixer avec une autre robe de ce magazine. J’avais par contre eu des soucis pour comprendre le montage du devant ! Ceci dit je débutais, mais tu me donnes envie de m’y pencher à nouveau !

  16. Je trouve que la version longue était vraiment superbe (et je continue de dire que le bleu te va très bien) mais ta version courte est tout aussi belle mais change totalement le style pour le coup !
    Par contre, le décolleté est trèèèèès plongeant ! Heureusement que tu l’as réduit car sinon, elle aurait été difficile à mettre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *