Je me suis achetée une jupe ! Euh, oui et alors ? on ne parle pas de couture ici d’habitude? Bah si, et justement, je n’ai pas de haut pour aller avec! Et oui des hauts dans une garde robe composée en majorité de robe, il n’y en a pas tant que ça! Alors quel beau prétexte pour m’offrir le patron Magellan de « aime comme Marie », sur lequel je lorgnais depuis un moment!

Que dire sur le patron, comme pour mon top Majestic, je n’aime pas le fait qu’il soit tracé à la main mais c’était sans surprise puisque je connais cette marque. Pour cette blouse j’ai fait la taille L car j’avais cousu en taille M mon Majestic et je m’y sens à l’étroit. Le montage est assez rapide même si les fronces du volant m’ont semblé interminable. C’est vrai que je ne suis pas objective car les fronces ce n’est pas franchement ce que je préfère coudre.

J’ai cousu mon top dans un voile de coton que j’ai assemblé en couture anglaise. Pour les ourlets, j’ai fait des ourlets roulottés à la surjeteuse, le tissu est tellement fin que je pense qu’ils ne tiendront pas dans le temps mais on verra bien! Il est également très transparent et habituellement je porte un débardeur dessous que je n’avais pas jugé nécessaire pour la séance photos 🙁

Pour rappeler les tons de la jupe, j’ai fait des fausses boutonnières bleues associées à des petits boutons de mon stock. La blouse s’enfile sans problème sans défaire les boutons.

J’aime beaucoup ce patron, et si un jour je trouve un patron de pantalon qui me va, je pense que j’en ferais d’autres version. Pour le moment, vu le peu de bas de ma garde de robe, c’est pas vraiment utile d’en coudre d’autres mais avec ma jupe il va plutot pas mal non?

34 comments on “Magellan”

  1. D’accord avec toi, les fronces ça prend du temps, surtout pour une répartition régulière. Ton tissu est joli, j’aime la finesse de son tissage, pas facile à garder intact avec les lavages, mais bon on se fait plaisir en cousant du fait main.

    • C’est bien le problème des fronces… réussir à bien les repartir. Avec 2 coutures parallèles c’est plus simple mais c’est long. Mon tissu ne tiendra pas dans le temps mais pour le moment je l’aime bien.

  2. Personnellement je prefere photographier les hauts car cela permet de plus travailler sur le visage ! Dans cette série je suis revenu sur mes vieux demons de travailler dans la diogonale du format photographique . Encore une belle réalisation simple mais efficace avec cette jupe .

  3. je crois bien que c’est la première version que j’en vois qui me donne envie, ton top est très doux et le volant pas trop imposant. Il va très bien avec la jupe en effet. Chouette de se faire ce qui manque dans nos garde-robes n’est-ce pas? pile ajustée, pile la bonne couleur, classe!!!

    • C’est l’avantage de la couture. Je n’aurais jamais trouvé un blouse aussi adaptée dans le commerce.
      C’est un peu mes envies pour cette année, de coudre des tenues complètes que j’enfile sans réfléchir le matin.

  4. Ton petit chemisier à volant s’accorde très bien avec ta nouvelle jupette. Mais quand même, une couturière qui s’achète une jupe, ça relève un peu du scandale, non ? Bon, je plaisante, bien sûr.
    Mais quand Falbala et moi faisons du shopping en ville, nous nous interdisons (enfin, sauf exception !?!) d’acheter des vêtements que nous pouvons coudre nous-même. D’où ma remarque. Et souvent je suis obligée de faire « les gros yeux », pour empêcher Falbala de craquer (hihi).
    Cela dit, reparlons de ton joli chemisier. Le volant froncé est un défi, je suis bien d’accord. Mais tu t’en es bien sortie. J’aime beaucoup la combinaison de couleur avec ce brun/taupe et le beau bleu nuit. Tu es très mignonne avec ta nouvelle tenue.

    • Alors je suis bien d’accord que cette jupe j’aurais franchement pu la coudre… mais (il y a toujours un mais à la mauvaise fois!) je suis tombée en pâmoison devant le motif et avec un petit rabais en plus… et ben j’ai été faible 😉

      Et même que dans la boutique j’ai tout de suite imaginé que j’allais coudre ce top pour aller avec ! Bon après il a fallut trouver le tissu mais l’idee était la.

      Mais en vrai je fais rarement les boutiques car avec 3 petits bambins c’est un luxe que je m’octroie rarement.

  5. Les couleurs sont parfaitement assorties, tu as bien fait de profiter de l’achat de la jupe pour te lancer dans la confection de ce petit haut.
    Bravo pour le travail des fronces, c’est si long et si délicat à coudre régulièrement…

    • Autant je suis pas fan des jupes à volant mais un petit frou-frou par ci par là je trouve que c’est plutot joli…. et puis il y a eu tellement de patron avec que j’ai fini par craquer!

  6. Moi non plus, je ne suis pas une adepte des fronces et pourtant j’en fais beaucoup en ce moment. A force de faire, la technique vient…
    Je trouve ton haut très joli. Dommage si le tissu fait des siennes et ne tient pas dans le temps. Il est parfait avec ta petite jupe.
    Bravo !!!

  7. Très belle ! J’aime beaucoup ton choix des ourlets roulottés en bleu. Je galère avec ma surjeteuse et je n’arrive pas à en sortir grand chose… Je n’ai jamais osé les volants et quand je vois des versions comme la tienne, je me dis que je devrais peut-être tenter…

    Pour le pantalon, je te conseille le pantalon Embrun de Dessine moi un patron (que je t’ai déjà peut-être conseillé), je suis sûre qu’il t’ira à merveille. En tout cas, moi, j’en suis totalement fan, d’autant plus que son côté taille haute et faux ponts mettent bien en valeur le corps même si, comme moi, on a quelques rondeurs ! Il est très féminin et pour toi qui est habituée au robe, je pense que ce serait un bon choix !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *