Vendredi 19 octobre , 10h20:
Dring, dring…
– Allo.
– Allo bonjour, c’est le directeur de l’école d’Alice. Elle est tombée sur le bras gauche.
– ouf, le bras gauche. Ça va alors… (Alice est déplâtrée du bras droit depuis 15 jours)
– Non ça va pas! Les pompiers sont en route. Vous pouvez être là dans combien de temps?

Arrivée à l’école en 25 minutes. Verdict sans appel des pompiers: « c’est cassé Madame, on attend le samu ». Arrivée du samu, confirmation de la fracture de l’humérus avec déplacement osseux. Décision du médecin: Évacuation à l’hôpital de Necker. Masque pour endormir Alice et lui poser une perfusion d’anti-douleur. Trajet dans le camion de pompier avec le samu en ouverture. 12h00 arrivée à Necker. Mise sous morphine, radio de contrôle, visite du chirurgien qui m’explique les différents scénarios… le regard désespéré d’Alice qui comprend qu’elle va de nouveau avoir un plâtre… un peu d’attente.
Ma question naïve à l’infirmière qui passe dans le couloir…
– Est-ce que vous pensez qu’on va attendre longtemps?
– Non, votre fille est en stade 4, il n’y a pas plus urgent qu’elle. On attend l’anesthésiste et elle part au bloc.

16h00… mon bébé part au bloc. L’infirmière me donne des consignes:
– Si tout va bien on vous appelle dans 2h en salle de réveil et si on ne vous appelle pas c’est qu’il nous fallait plus de temps. On ne s’inquiète pas. Ok?

Alice est partie et je craque. 2 fois en 1mois et demi qu’elle se casse les bras. A chaque fois je n’étais pas là et un sentiment profond de culpabilité s’installe… je n’ai pas su protéger mon enfant.

17h30 salle de réveil. Ma puce dort. Elle a un plâtre provisoire et son bras est attaché à son ventre. L’infirmière place gentillement un rideau entre nous et l’enfant d’à coté… la mienne ce n’est qu’un bras… on est à Necker en salle de réveil, les pathologies peuvent être très lourdes… Soirée et dîner d’hôpital, cela aurait pu être pire.

6h00 le lendemain. Visite du chirurgien qui nous explique l’intervention: Opération en externe pour remettre l’humérus, pose de 2 broches pour le maintenir, pose du plâtre définitif lundi puis contrôle dans 4 semaines pour – on l’espère – déplâtrer et retirer les broches en ambulatoire.

La suite… Achat de quelques tshirt en 8 ans en anticipation du plâtre définitif. Cette fois ci, le froid est là, elle ne pourra pas mettre que des manches courtes.
Lundi retour à Necker pour le plâtre définitif. Le chirurgien nous avait prévenu mais on ne s’attendait pas à ça… Il faut immobiliser le coude, il lui plâtre l’épaule et tout le buste…une véritable armure.

Impossible de l’habiller… je découds une manche dans l’espoir que ça passe… impossible non plus! Maman va devoir faire de la couture!

En nocturne lundi, je fais un prototype: 1 seule manche en 4 ans, corps en 8 ans en largeur et des pressions sur le côté (réalisé à partir d’un patron d’ottobre)

Validation du proto. Achat de tissu rose et de flex et couture en série … il y a certainement un concept de vêtement plâtre-compatible à lancer pour les plus motivées. Pour ma part je me contenterai de donner mes T-shirts à l’hôpital quand tout sera derrière nous.



Alice fait le robot:

il faudrait aussi que je lui fasse un sweat et on sera paré pour retourner à l’ecole…

Alice a eu du mal à accepter la situation, mais elle a repris le dessus. Elle va bien et s’habitue à son armure. Son caractère de canaille refait surface… et quelque part c’est bon signe.

A toute fin utile puisque depuis 10 jours, j’ai eu le droit à la question un très grand nombre de fois. Non Alice n’a pas la maladie des os de verre, non elle n’a pas de carence en produits laitiers. Oui j’ai posé la question à l’hôpital et la réponse est sans appel: UN ENFANT C’EST FRAGILE ET QUAND IL TOMBE IL SE CASSE !

Alice est tombé du dos de son frère le 30 août et s’est cassée le bras droit. Elle est tombée de vélo le 19 octobre et s’est cassée le bras gauche. Fracture très importante car elle a avant tout voulu protéger son bras fragilisé.

Même si j’ai eu du mal à l’accepter, c’est juste pas de chance. Son handicap est temporaire et je mesure d’autant plus la chance d’avoir des enfants en bonne santé.

Je profite de mes cousettes d’urgence pour participer à l’opération « Octobre rose »

Je fais partie des nombreuses femmes qui ont montré leurs seins au mois d’octobre. Mes antécédents familiaux sont mauvais mais pour le moment mes résultats sont bons. A contrôler l’année prochaine…

A très vite

Leslie

63 comments on “Allô maman, bobo…”

  1. Alice n’est pas traumatisée par ce qui lui arrive ! Et elle garde son sourire de petite Canaille même si parfois c’est douloureux car son bras la démange par moment. Toujours aussi photogénique nous avons bien rigolé hier pour faire cette série de photos … Elle fait le robot en mettant ses deux bras en avant ou utilise son plâtre pour se transformer en mannequin porte-manteau. Pour l’instant elle dort et le photographe se transforme en boulanger pour lui faire une briochequ’elle pourra déguster à son réveil !

    • Elle va effectivement beaucoup mieux et s’est habituée au volume de son plâtre mais… Il reste les nuit. Je ne m’explique pas pourquoi dès qu’elle se couche ça la gratte!! Et il n’y a rien à faire pour la raisonner.

  2. Pauvre Alice. C’est vraiment pas de chance. Comme tu as dû t’inquiéter. Ce sont des sales moments. Très ingénieux ton prototype. Voilà la choupette bien équipée pour l’école. Elle est adorable sur les photos et pleine de bonne humeur malgré son armure. Fais lui plein de bisous et de câlins.

    • C’est une période pas simple et j’ai hâte que tout cela soit derrière nous! Alice vit plutôt bien la situation sauf quand son plâtre la gratte… Dans ces moments la, impossible de la raisonner.

  3. Oh Leslie que d’émotions! Tu as une fillette casse cou. Je souhaite bon rétablissement à Alice, qui, dans son malheur, peut s’estimer heureuse d’avoir une maman couturière. Tu as assuré avec ta série de tee-shirts asymétriques.

    • C’est sur qu’Alice est plutôt dynamique et que ce n’est pas la dernière pour courir, sauter, crier… Elle est très contente de ses t-shirts et ne veut pas du tout s’en séparer après.

  4. Et ben dis donc je n’arrive pas à imaginer ce que tu as pu ressentir Quelle petite fille casse cou er bien courageuse tu as là Bravo pour cette série de t shirt et pleins de courage à ta mini puce et roi pour les prochaines semaines

    • Oui Alice est téméraire et plutôt très active! Beaucoup d’émotions pour mon coeur de maman mais quand je la vois aujourd’hui je suis rassurée. Elle a retrouvé son humour et sa vitalité… Même avec un plâtre elle arrive à nous épuiser!

  5. Je comprends tout à fait que ces événements te déstabilisent et te culpabilisent, c’est preuve que tu es une bonne mère ! Je vous souhaite un bon rétablissement à toutes les deux! ❤️

  6. Quelle jolie façon de rebondir à ce nouvel aléa pas drôle du tout pour ta poupette, et pour toi aussi, avec le stress et l’inquiétude. Tu l’entoures de tout ton amour avec tes cousettes « exprès », et c’est précieux. Bon courage à vous, ce sera vite oublié, j’espère…

  7. Bichette ! Trop dure !
    Et pas de culpabilité pour Maman….. nous ne pouvons pas être partout, tout contrôlé et tout surveillé…. ou alors il faut les mettre sous cloche 😉
    Même si tu avais été là, elle serait tombée….. le problème aurait été inchangé !
    Bravo pour tes cousettes d’urgence qui sont très adaptées et trop rigolote !
    Un nouveau concept comme tu dis !

    Courage !

    • Un cloche géante insonorisée… C’est ça qu’il faudrait! Non non je plaisante bien sur! De la voir jour après jour de plus en plus en forme me remonte le morale. Les 72 premières heures ont été très difficile mais on tient le bon bout. En théorie, ce week-end on est à mi-chemin avant le retrait du plâtre.

  8. Le mot qui revient le plus souvent et qui est de circonstance c’est COURAGE! Il vous en faut ainsi qu’Alice… Bravo pour vos hauts plâtre compatible, ils sont super jolis en plus. Je vous envoie des tonnes de poussières d’étoiles de guérison et courage.

  9. Ah les enfants qui nous font avoir des cheveux blancs avant l’âge. Elle n’a pas de chance cette petite.
    Bon Maman au boulot pour couture de petits hauts.
    Bon courage pour le port de plâtre.

    • Tu ne crois pas si bien dire avec les cheveux blancs… Les miens sont apparus pendant ma 2e grossesse parce que l’avenir de bébé était incertain. Bb est une jolie fillette de 6 ans en pleine forme aujourd’hui mais les cheveux blancs sont restés!

  10. C’est juste la faute à pas de chance. Il ne faut vraiment pas se culpabiliser pour ça ou se reprocher de ne pas être assez vigilante. Quel enfant n’est jamais tombé, ne s’est jamais fait le moindre bobo? En tout cas il est impressionnant ce plâtre!! Pauvre petit bout de chou.. et bravo à la maman pour avoir trouvé immédiatement de quoi l’habiller malgré son plâtre de cosmonaute. Très ingénieux.. Comme quoi la couture est indispensable pour faire face à certains aléas de la vie!!

    • Merci pour ton gentil message. Je sais que je ne peux pas être derrière chacun de ses pas mais ça crève le coeur de voir son enfant souffrir… Aujourd’hui elle va beaucoup mieux, alors moi aussi 😉
      Effectivement je me demande comment font ceux qui ne savent pas coudre…

  11. Oh noooon.Mais si c’est comme ça quand on a des enfants bien éveillés, entre fractures, points de suture et j’en passe ..on connaît lé chemin des urgences. Grosses bises â ton acrobate, elle a une tenue unique

    • Oh que oui, on le connait le chemin des urgences! Avant d’accoucher je n’avais jamais mis les pieds à l’hôpital et maintenant j’ai un abonnement. Avec 3 enfants bien éveillés il parait que c’est normal mais mon petit coeur de maman ne s’y fait pas.

  12. Tout ça pour avoir un plâtre encore plus joliment décoré ?! 😉
    Heureusement que tu es une super couturière et que tu as pu lui coudre de beaux tee-shirts ! Et quelle belle attention de les donner ensuite à l’hôpital !

    • Si seulement!! L’hôpital lui avait proposé de garder son 1er plâtre en souvenir et elle l’avait catégoriquement mis à la poubelle!
      Pour les t-shirts, moi je veux les donner et Alice veut les garder… Il va falloir que je négocie et â tout les coups, elle va me demander de lui en coudre des nouveaux en remplacement !

  13. Quelle horreur!!
    Heureusement, vous vous en sortez avec beaucoup de gaité: tes t-shirts sont non seulement pratiques mais hyper jolis et rigolos et le plâtre tout redécoré est superbe. Vivement que tout ça soit derrière vous cela-dit!!

  14. Oh ! Ce n’est vraiment pas de chance. C’est vrai que les enfants ont de grandes capacités d’adaptation mais quand même…Patience et bon rétablissement ( je sais de quoi je parle, immobilisée depuis début août pour double fracture tibia/péroné…)

  15. Vraiment pas de bol en effet!!
    Avoir quelques talents en couture, c’est bien utile parfois. Mais comment font les autres???
    Bravo pour ces réalisations-minute!

  16. Pas de chance, pas de chance … bordel, la faute à « pas de chance » ! Si on l’attrape celui-là !
    Allez, dans quelques mois /* années ? */ tu en rigoleras !
    L’année dernière, j’ai cousu des slips à pression pour un ptit gars alité avec la jambe cassé en extension, on a quand même du bol, on sait coudre !
    En tout cas, son platre est super beau ! /* On te console comme on peut, oui, c’est la looose … */ & ses tiches sont hyper beaux aussi ! Elle reste fashion malgré tout ! Vive toi ! /* & à bas « pas de chance » !!!! */

  17. Oh la la, mais que de souci, c’est terrible de devoir vivre tout ça avec sa petite puce. Bravo pour les tenues pratiques, le joli plâtre et le caractère de battante d’Alice. Courage, je vous embrasse toutes les deux.

  18. Tu transmettras toute ma tendresse de maman de 4 loulous à ta minette. Bon rétablissement à elle et non, pas de culpabilité à avoir, tu as fait tout ce qu’il faut pour elle.
    Bises.

    • Merci beaucoup. Je lui ai dit que j’avais reçu plein de gentils messages pour Elle et ça lui a fait plaisir. Même si du haut de ses 4 ans le concept de copine de blog-coutures est bien sur très abstrait.

  19. Oh la la ma pauvre, il t’a fallu du courage! Effectivement on doit se poser des questions quand ça arrive si rapproché. Bon heureusement si les enfants se cassent facilement ils se réparent aussi rapidement, ça se ressoude vite à cet âge. Gros bisous à vous deux! (et donc tu habites la région parisienne?)

  20. Ohlala… Quelle histoire… Mais quelle chance elle a d’avoir une maman couturière, c’est une super idée ce modèle ! Et bonne idée de les donner après, j’imagine la galère d’autres parents… oui, les plâtres c’est courant chez les enfants c’est vrai…

    • Les plâtres c’est effectivement courant mais moi qui n’en ai jamais eu j’ai trouvé que c’était un peu beaucoup… le même jour il y a 2 autres gamins qui sont arrivés peu après avec la même fracture (et donc le même plâtre) je ne les ai pas revu mais je me demande comment ils réussissent à s’habiller… avec des vêtements coupés certainement. J’avoue que pour une fois savoir coudre était bien utile.

  21. Non mais quelle histoire! Ca se passerait dans un film on n’y croirait pas deux minutes. Je suis impressionnée par l’armure de plâtre. Pauvre louloutte! En tout cas, bravo pour les sweats-armure-compatible! Ton esprit pratique a su prendre le dessus. Plein de courage à elle. J’espère qu’elle en sera débarrassée à Noel et que 2019 sera exempt de visite aux urgences.

    • Normalement (doigts supers croisés) elle est déplâtrée le 19 novembre. Mais effectivement j’ai hâte que 2018 soit derrière nous et qu’on démarre une nouvelle année. J’étais contente de savoir coudre pour cacher une bonne partie du plâtre et lui éviter le regard insistant des gens.
      Demain retour à l’ecole, j’espère qu’elle arrivera à gérer l’encombrement de son plâtre.

  22. Coucou Leslie,
    Mais que d’aventures pour une petite fille très très courageuse. Je vous en tout cas que Monsieur Plâtre est déjà très bien décoré.
    Je te félicite pour tes vêtements adaptables à cette véritable armure! Bravo!
    Surtout, reste bienveillante envers toi. Ce n’est pas parce que certaines pathologies peuvent être plus lourdes que tu n’as pas le droit de craquer.
    Je t’embrasse, et bises à ta puce.

    • Merci Servanne pour ton gentil message. Et oui c’est dur de voir son petit bout en souffrance. Aujourd’hui elle va bien, et c’est bien la l’essentiel. On a tous hâte que cette aventure soit derrière nous.

  23. Pauvre petite bichette…. Quelle galère. Mais ne t’auto flagelle pas pour autant tu n’y es pour rien et ça ne te fait pas perdre ton statut de super maman poue autant. La preuve tu as cartonné avec ces tich et sweat armuro-compatibles.bon courage

    • Merci beaucoup c’est très gentil et ton message me touche. Comme toutes les mamans je rêverais de pouvoir mettre des coussins sous chacune de leurs chutes mais je sais bien que c’est impossible… alors j’assure les lendemains avec des jolis tishs.

  24. Oh la pauvre puce !!! Lénaïc s’est cassé une fois le bras et une fois le poignet… Le poignet c’est son papa qui a shooté trop fort dans le ballon qui a retourné le poignet, donc en terme de culpabilité je te dis pas… Les plâtres c’est la galère et ta puce n’a pas fait dans la dentelle avec cet « intégral » ! Heureusement, il y a super maman qui sait coudre et lui a adapté de super fringues (je n’imagine même pas comment font les gens qui ne savent pas faire…).
    Bon courage en tout cas, surtout pour les nuits pénibles et les grattounettes !!

  25. oh là là quelle histoire, bravo pour la réactivité de ta part, de bien belles cousettes et surtout pratiques pour ta puce bien handicapée, j’espère qu’elle ne trouvera pas le temps trop long…

    • On voit bientôt le bout de cette aventure car normalement elle sera déplâtrée lundi. On croise fort les doigts. Alice a un régime de faveur à l’école ce qui l’aide à mieux accepter la situation.

  26. Et bien ce n’est vraiment pas de chance jolie Alice! Ce plâtre est impressionnant, et c’est toujours difficile de les voir, même pas longtemps, branché de partout à l’hôpital. On craque tous. Quand Paul a été hospitalisé pour une gastro, j’ai craqué, surtout quand on m’a dit qu’il n’était pas assez gros et qu’il faudrait enrichir son alimentation déjà diversifier.
    En tout cas miss Alice a de bien beaux vêtements pour affronter cette aventure, ça a dut te faire du bien aussi à toi de confectionner tout ça, non. Une sorte de thérapie pour mieux affronter l’épreuve. Quand Paul était à l’hôpital je lui est commencer un pull, j’avais besoin de ça, de lui faire un truc pour lui.
    Plein de bisous cicatrisants à la miss et un calin pour la maman.

    • C’est vrai que j’avais besoin de lui faire quelque chose pour elle pour l’aider à affronter la situation. J’appréhende le retrait des broches et j’espère qu’elle ne repartira pas au bloc, mais bon dans tous les cas je mettrais mon mouchoir sur mes angoisses et resterais vaillante pour elle.

  27. Je viens de lire cette bien triste aventure….mais ouf! Elle a maintenant retrouvé son beau sourire ! Oui, un enfant bouge, tombe et peut se casser mais tu n’as pas à culpabiliser de ne pas avoir su ou pu la protéger…peut on d’ailleurs toujours les protéger? La réponse est sans appel, non!Àprès une bonne rééducation kiné, elle devrait récupérer très vite et cet accident s’inscrira dans sa mémoire…plus tard, elle le racontera à ses enfants et parlera de ton rôle avec tendresse !

    • C’est sur qu’on ne peut pas mettre nos chers et tendres sous cloches mais c’est difficile de les voir en souffrance. Tels des verres communicants si elle va bien moi aussi et vice versa. Depuis qu’elle accepte je vais mieux.
      C’est de la voir désespérée qui m’a vraiment affectée.

  28. Oh là là, mais quand je lis ça, je me dis que finalement, j’ai eu de la chance moi avec ma fracture du dos. Au moins, j’ai évité l’opération et mon corset il était amovible donc je pouvais au moins me laver (enfin, me faire laver par Chéri plutôt) et l’enlever pour dormir !
    Mais comment est-ce que vous arrivez à vous en sortir là ? Et pour dormir, c’est pas trop galère ?
    En tout cas bravo pour ces beaux T-shirts. T’es une super maman. Et surtout, ne culpabilise pas. C’est turbulent ces petites choses là et on ne peut pas être toujours derrière eux (et d’ailleurs, ce ne serait pas un service à leur rendre). Tu es là pour gérer l’après et c’est bien ça le plus important !

    • Pour dormir, je lui ai mis pleins de coussins pour qu’elle soit en pente et Le Bras bien calé. Au début elle se réveillait beaucoup en hurlant parce que ça la grattait mais maientenant c’est un peu mieux même si elle continue à se réveiller toutes les nuits.
      Alice rêve de prendre un grand bain chaud car la toilette au gant elle en a marre. Normalement on approche de la fin. La délivrance devrait être pour lundi.

  29. Je découvre l’article. Pauvre puce et quelle angoisse aussi pour vous. Heureusement que tu as des doigts en or et que tu as pu lui confectionner de jolis t-shirts. C’est aussi très gentil à toi de prévoir de les laisser à l’hôpital.

    Bon courage à elle et à vous mais si j’ai bien compris la fin du plâtre est proche et à cette âge là, elle se re-musclera rapidement.

    Pleins de bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *