Même si c’est officiellement l’automne et que j’ai ressorti les collants ce matin, grâce à la belle météo de ce week end, il n’est pas trop tard pour vous presenter ma robe de plein été…
image

Pendant les vacances, nous avons été invité à une fête de famille dont le thème était: HIPPIE. J’ai vécu 15 jours dans les années 70… Je suis donc plutôt de la génération fluo funky des années 80, et je n’ai pas dans ma garde de robe de « vieilleries » à ressortir pour l’occasion. Quel beau prétexte (comme s’il m’en fallait un) pour me coudre une robe!

Le choix de la robe a été très rapide puisque que le Burda de juillet 2016 proposait justement une robe longue (modele 102). Direction Mondial tissu le plus proche en quête d’une jolie viscose fleurie pour coudre ma robe.

Mais comme à chaque fois que je viens avec une idée trop précise de ce que je souhaite trouver… Et bien je fais choux-blanc. En désespoir de cause je trouve un merveilleux tissu plein de lapins pour ma petite Alice mais qui ne m’est pas d’une grande utilité pour mon défi hippie. J’erre donc désespérément dans les allées et finalement sous une table je tombe sur les tissus grande largeur spéciale « couette ». J’aperçois des fleurs, je remonte le rouleau à la surface. Hesite un peu car le modele est prévu en jersey et que là on est plutôt sur du 100% coton, puis finalement fait couper les 3m nécessaire à ma robe. Ma robe hippie sera donc cousue dans du drap pour housse de couette!!

Au moment de décalquer le patron je réalise que les bretelles ont une petite subtilité et qu’elles sont torsadées.

image

imageComme souvent avec Burda, j’ai eu droit à l’étape où j’ai beau lire et relire les explications… Là c’est sur les bretelles que je fais un blocage: Je ne comprends pas le montage. Le tuto de Sbcreation est arrivée au milieu de ma séance de réflexion intense et m’a permis de trouver une solution. Je n’ai pas pu le suivre complètement à la lettre car mon tissu est du coton et non du jersey.

Le reste du montage est relativement simple une fois l’étape bretelle achevée.

imageimageimage

J’ai coupé la robe en 38 car j’ai eu peur que le cache-coeur ne baille de trop mais je pense que le 40 aurait été mieux. J’ai remonté le décolleté d’1 cm mais comme le haut est un peu juste, je le trouve trop plongeant et j’ai du mal à assumer.

Je dois reconnaître que ma vision du thème hippie est plutôt « bohème chic » que hippie à proprement parlé. Alors pour être un peu plus raccord et régler mon soucis de décolleté j’ai rajouté le jour de la fête un petit haut en crochet.

image

image

22 comments on “Encore l’été, toujours l’été..,,”

  1. J’adore la deuxième photo ( à la Emmanuelle ) qui en plus de la tenue nous replonge dans les années 70 avec cette pose dans le fauteuil ! Avec le décalage horaire entre la France et la Nouvelle Orleans… mon commentaire va sans problème être le premier. Bravo pour cette tenue sur mesure !

  2. Elle est magnifique ! Tu as bien fait de choisir ce « tissu pour couette » 😉

    La touche de couleur au niveau de la ceinture est une très bonne idée !

    Le décolleté est en effet très plongeant et tu as trouvé le bon compromis avec ton petit top au crochet !

    • La ceinture contrastée c’est grâce aux bretelles! Je m’explique, j’ai mis tellement de temps à comprendre le montage que j’ai eu le temps de repenser à ce tissu issu d’un reste de tunique cousu il y a bien 4 ans.

    • J’avais lu sur un autre blog que tu avais également cousu ce modele, j’ai hâte de voir ta version. C’est pas bête le débardeur comme idée même si du coup on verra un peu moins la subtilité des bretelles. Ceci dit sous le haut en crochet on ne la voit pas trop non plus!

  3. Waouh waouh!!
    Bellissima! La deuxième photo est sublime.
    Elle est belle ta robe. D’accord avec Séléné, elle peut être reportée cette robe.
    Je me suis reconnue dans tes phrases concernant Burda et ses explications que l’on ne comprend pas… Qui restent un mystère même pendant longtemps! Heureusement qu’il y a le net, sérieux.

    • J’ai vécu 1 an à Rotterdam en 2003 et j’ai quelque Burda de l’époque en néerlandais. À chaque fois que je butte sur une étape, je repense à cette époque où je cousais sans les explications!

  4. Tu pourras sans souci la reporter l’été prochain, ses couleurs toutes douces et la ceinture contrastée ne font pas du tout 70’s. C’est que je m’en souviens de ces années-là, moi, madame, c’était folklorique!

    • Je suis bien d’accord elle ne fait pas années 70. Mais bon avec un peu d’imagination: robe longue+fleurs+top en crochet sur le papier j’avais tout bon 🙂
      Le reste de la copie est hors sujet mais l’avantage c’est qu’avec le mois de septembre qu’on a eu j’ai déjà pu la remettre plusieurs fois.

  5. Belle occasion, il ne faut pas laisser passer le plaisir de la couture 🙂
    Cette robe est magnifique. En voyant les photos, j’ai pensé à un mariage estival… Un peu chic pour du Hippie, mais quand même très décontracté. Superbe réussite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *