Autant parfois je suis en manque d’inspiration pour trouver des titres de billets, autant pour ce projet j’ai eu des idées à la pelle: « J’ai vaincu Chloé », « Chloé 3, lilysews 0 », « Ne m’appelez plus jamais Chloé… »

Alors déjà qui est Chloé? Pour les coutures addicts vous pouvez passer ce paragraphe, pour les autres Chloé est un patron du magazine la Maison Victor de cet automne. Patron réputé très facile dont l’on voit énormément de version sur la blogo.

Pour moi Chloé a été un enchaînement de galères car il y a des projets où quand ça veut pas et ben… Ça veut pas!

Patron simple c’est vrai il y a 7 pièces à couper: 1/2 dos, devant, poches, manches devant et dos et parementure devant et dos. Outre le fait que le patron est coupé en 2 pour le dos et le devant pas de difficulté majeure jusque là.

Je décalque donc toutes mes pièces et sur le dos de mon patron et j’oublie de rajouter les ourlets mais pas de problème puisqu’il est également possible de les rajouter au moment de la coupe du tissu. J’épingle mes pièces sur mon tissu, passe un temps certain pour ajuster mes raccords, suis interrompue par un « Maman, j’ai soif », reviens et …. Entaille le dos à même le patron sans rajouter la marge de couture, hurle un grand « M…, M…, M… » Et décide que même pas peur je vais rattraper le tout avec de la viesline et une couture discrète. Chloé 1, Lilisews 0!

Mon tissu étant un tweed un peu mou pour donner de la tenue à ma veste j’entoile toutes les parementures. Au moment de l’assemblage veste/parementure impossible de faire coïncider les 2 car côté veste le tissu s’est relâché alors que côté parementure avec la viesline le tissu n’a pas bougé. Je découds l’ensemble, décolle la viesline et rassemble le tout. Chloé 2, Lilysews 0!

Arrive ensuite l’étape doublure… Les explications semblaient claires mais je me suis croisée les skis dans les rajouts/retraits de cm avec/ou sans marge de couture. J’ai redessiné les pièces du dos et du devant pour la doublure mais pas les manches. Quand j’ai coupé ma doublure, il s’était bien écoulé 2 semaines depuis le décalquage du patron et je n’avais plus bien en tête quelles pièces étaient correctes et quelle pièce devait être retaillée de la parementure. Si bien que j’ai de nouveau retranché la parementure de col sur mes pièces de dos et devant alors que cette étape avait déjà était inclus dans le patron de la doublure. Bref j’ai coupé une doublure trop courte au niveau de l’encolure impossible à faire coïncider avec la parementure et il a fallu que je fasse un patchwork sur tous le haut de ma doublure pour que tout rentre dans l’ordre! Chloé 3, Lilysews 0.

Après de nombreux jurons contre ce modèle méga simple qui devait être une couturette super rapide, après des heures de prises de tête pour rattraper mes fautes d’inattentions, je suis très fière de vous présenter ma version de Chloé.

(null)

(null)

(null)

Une petite photo de ma GRRR…. de doublure

(null)

(null)

6 comments on “Chloé la misérable”

  1. La réussite de ce modèle doit faire oublier les difficultés de réalisation !il tombe bien, il met le mannequin en valeur ! Quoi demander de plus ?
    Encore une belle réalisation .. BRAVO

Comments are closed.